1-L’hôpital, cette entreprise disloquée !

A l’hôpital, ce n’est pas une crise, c’est le résultat d’une politique.

Les élus ne défendent l’hôpital public que lorsqu’ils sont au cœur de leur cité. Mais lorsqu’ils sont au pouvoir, ils votent tous, comme un seul homme. Toutes les réformes qui sont imposées par la nébuleuse du monde de la finance sont instrumentalisées par le gouvernement du moment. En 2011 j’avais décrit « l’hôpital disloqué ». Je trouve qu’il est intéressant d’en reprendre la lecture pour démontrer que rien n’a changé si ce n’est en plus mal.

Les discours ne suffisent plus. Face à l’autisme des gouvernements successifs il y avait les grèves. Inefficaces, car le pouvoir a toujours le sentiment d’avoir raison tout seul. Aujourd’hui, ce sont les arrêts maladies qui se substituent au dialogue social moribond. J’avais indiqué à plusieurs reprises, à ces gens qui se placent au dessus,

« Vous n’écoutez pas le personnel hospitalier et vous allez tuer ce qu’il a de plus précieux, son dévouement, sa disponibilité. Ce jour là il sera trop tard et il vous faudra des décennies pour réparer vos dégâts ».

Mais, la parole d’un représentant du personnel est inaudible pour ces gens qui moisissent dans leurs bureaux climatisés.

Réforme de la sécurité sociale; création de la CSG; création de la tarification à l’activité (T2A); nouvelle gouvernance de l’hôpital et la dernière, la Loi « Hôpital Patient Santé Territoire » (HPST). Les résultats apparaissent au grand jour mais ne sont que la partie apparente d’un iceberg hospitalier à la dérive.

En 2011 j’avais décrit cet « hôpital disloqué ». Je trouve qu’il est intéressant d’en reprendre la lecture que je vous propose en articles successifs durant les semaines qui viennent.

________

Si vous êtes pressé, vous pouvez acheter le livre ICI.

Table des matières

Première partie ; L’hôpital, cette entreprise disloquée !

Chapitre 1 : Un cocktail à la sauce financière.

Chapitre 2 ; vous avez dit ressources humaines

  • 1.2.1- Le management sans ménagement.
  • 1.2.2- Le cadre, ce manager hospitalier.
  • 1.2.3- Le dialogue social en panne.

Chapitre 3 : le temps de travailler

  • 1.3.1- Le temps de travail malmené !
  • 1.3.2- Les 35 heures approximatives.
  • 1.3.3- Le travail à crédit.
  • 1.3.4- Le temps de travail est un enjeu économique.

Deuxième partie..Des témoins, des causes et des espérances.

Chapitre 1: témoignages

  • 2.1.1- Le témoignage des hospitaliers.
  • Silence hôpital.
  • A l’entrée, le concierge : médiateur ou gladiateur ? 
  • Un petit tour par les urgences rurales.
  • A la rencontre d’une équipe débordée.
  • La journée de Rosa, infirmière,
  • une Infirmière comme les autres.
  • visite du « Centre 15 ».
  • Radiographie d’une manipulatrice.
  • Quand les cadres s’éveillent !
  • Richard un directeur gentil

Chapitre 2 ; causes et conséquences

  • Et comme si cela ne suffisait pas !     
  • L’évaluation détournée 
  • La fin de la notation : une duperie éhontée !
  • Vive le contrat d’objectif individualisé !
  • Un contrat broyeur d’hommes.

Chapitre 3 ;

  • Les « nains jaunes ».
  • Une rencontre surprenante.

Chapitre 4 ; Des espérances

  • Osons des réponses.
  • Engager le débat sur la santé publique.
  • Pour  la prévention.
  • Pour un hôpital rassemble.
  • Pour de nouvelles infirmières :
  • Pour préserver les personnels.
  • Pour un dialogue social  apaisé.

Conclusion.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s