Avec Macron, une injection obligatoire toutes les 4 semaines pour les soignants !

La logique vaccinale du gouvernement Macron-Born relève de l’absurde. Un pas en avant, deux pas en arrière ! Pour rester efficace à 65 % (!), l’obligation vaccinale devra se réaliser avec une injection toutes les 4 semaines, dans un contexte ou le virus initial ne circule plus !

__________

L’obligation vaccinale sera-t-elle bientôt levée pour les soignants ? Interpellé à ce sujet sur un marché du village de Barbazan-Debat (Hautes-Pyrénées), Emmanuel Macron a ouvert la porte, vendredi 29 avril 2022 à la réintégration des soignants non-vaccinés, en cas d’amélioration de la situation épidémique. « Si ça continue de baisser dans les prochaines semaines, on ira dans cette direction », a assuré le chef de l’État, réélu pour un second mandat le 24 avril.

Un mois plus tard, le 31 mai ! « La levée de l’obligation vaccinale « n’est absolument pas une réponse au problème [de manque de soignants] que nous posons aujourd’hui ».

__________

Six jours plus tard dans « Franceinfo » 6 juin : « Alors que le ministre de Santé Olivier Véran promettait le 12 mai sur BFMTV de saisir pour avis la Haute Autorité de santé, celle-ci assure à franceinfo qu’elle ne l’a pas encore été. Et Brigitte Bourguignon, qui lui a succédé avenue de Ségur, déclarait le 25 mai sur RTL que « cette obligation vaccinale demeurera le temps nécessaire ». Contacté, son cabinet n’a pas répondu à franceinfo. En suspens, la levée de l’obligation vaccinale soulève d’irrémédiables interrogations. »

__________________________________

Mais la 4e dose n’est efficace à 65 % que pendant 4 semaines, pour tomber ensuite à 22 % au bout de 10 semaines !

Le très sérieux Journal International de Médecine (JIM), destiné aux professionnels de santé, rapporte les résultats d’une étude Israélienne sur la 4e dose de vaccin anti-covid.

« Déclin de la protection dès la quatrième semaine ! En comparaison avec les personnes ayant reçu seulement 3 doses de vaccin, l’efficacité relative de la 4ᵉ dose est maximale, 3 semaines après son administration, de 65,1 %. Elle décline toutefois dès la 4ᵉ semaine et décroit très rapidement. À la fin des 10 semaines de suivi, le bénéfice n’est plus que de 22 %. « 

Source : « La 4e dose de vaccin anti Covid-19 : un bénéfice très passager »

__________

Ainsi, pour maintenir l’efficacité vaccinale à 65 % (35 % y échappent), il serait nécessaire de réaliser une injection de rappel toutes les 4 semaines !

__________

En attendant, voici les derniers chiffres de la mortalité en France publiés par l’INSEE. L’épidémie de la COVID ne provoque aucun décès supplémentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s