Un préfet socialement étanche !

Ils étaient venus chercher un compromis ils ont trouvé du mépris !

« Vous faites de la politique monsieur, si vous continuez je vous fais expulser ». Deux gendarmes sont appelés…. Ils resteront à la porte. Cette scène, traduit assez bien l’esprit de dialogue de ce nouveau préfet.

Dans les rangs des manifestants les comparaisons s’agitent. Qu’aurait fait l’ancien préfet Thierry Devimeux ? La question mérite le détour. Les avis sont concordants. C’était un préfet tout aussi droit dans ses bottes selon l’expression consacrée. Représentant de l’État, mais respectueux des gens qui venaient à lui. Même s’il n’était pas d’accord, il opposait des arguments, il expliquait, il répondait. Bien sûr, il ne pouvait pas s’écarter de la tutelle du gouvernement et en particulier de la ministre locale, mais il était socialement accessible. Il aurait certainement écouté et son intelligence l’aurait conduit à opposer des éléments tangibles, mais aussi à prendre en compte le ressenti de ces femmes et de ces hommes qui vont au bout de leur conviction et qui méritent le respect. Vraisemblablement, comme le demandaient les opposants à la vaccination obligatoire, (et non opposants au vaccin), il aurait transmis la demande écrite, car les éléments contradictoires ne manquent pas. Il se serait certainement enrichi de cette lettre d’une association « BonSens », adressée aux sénateurs le 10 octobre pour exposer les motifs qui conduisent à rejeter la vaccination obligatoire pour tous :ICI.

Le préfet Pouget, sous la même tutelle, n’a de commun avec son prédécesseur que le titre. Selon les représentants de la délégation, il serait irrespectueux, hautain, méprisant. En résumé, il ne sait pas comprendre les gens qui ne pensent pas comme lui. Il représente fidèlement le gouvernement et son état d’esprit. Il est socialement étanche.

Nombreuses sont les minorités dans le territoire qui méritent d’être entendues.

Aujourd’hui ce sont les non-vaccinés…

En conscience ils refusent pour eux-mêmes l’injection d’un produit qui, selon eux, n’offre pas toutes les garanties de fiabilité. Ont-ils tort ? Ici, c’est le vaccin Moderna. Fin août, près de 2 millions de doses ont été retirées au Japon. Début octobre la Suède, la Finlande, la Norvège et le Danemark ont annoncé la suspension du vaccin Moderna chez les moins de 30 ans. Il est probable que les mêmes constats touchent prochainement l’autre vaccin à base d’ARN, à moins qu’il ne s’agisse là d’un combat de labo ? En novembre et les mois d’après ? Le doute est-il possible ? et si doute il y a, comment protéger nos enfants ? (Des interrogations légitimes ICI)

Les chômeurs de l’archipel, les pauvres, les retraités, sont aussi des minorités négligées par ce gouvernement.

En même temps…

Quand un mouvement social des non vaccinés agite la rue et les réseaux sociaux, où sont nos représentants et élus locaux ?

Pendant que le préfet échoue à son CAP de gestionnaire de conflit, le sénateur tente celui de médiateur avec le ministre. (ICI)

Oui ce gouvernement est socialement étanche et son préfet en est le fidèle représentant.

__________

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s