Vaccin Moderna, le doute s’installe…

Le 13 mars 2021, j’avais publié un article « Quels sont les effets secondaires du vaccin Moderna ? Depuis, deux informations viennent de tomber sur ce vaccin. L’une, ce 26 août 2021, qui émane de l’Agence France Presse (AFP) traite d’un incident qui provoque la suspension partielle de la vaccination Moderna au Japon. L’autre, du 13 août 2021, en plus de la chute de la valeur en bourse de Moderna, souligne les nouveaux effets secondaires étudiés sur 50 000 patients en Europe.

__________

1 : Covid-19 : le Japon suspend 1,63 million de vaccins Moderna à cause d’une anomalie

AFP : Le Japon a annoncé, ce jeudi, suspendre l’utilisation de 1,63 million de doses du vaccin contre le coronavirus de l’entreprise américaine de biotechnologie Moderna, après des signalements de la présence d’impuretés dans trois lots distribués dans le pays.

Le groupe pharmaceutique nippon Takeda, qui importe et distribue au Japon le vaccin de Moderna, a déclaré dans un communiqué avoir reçu « des signalements de plusieurs centres de vaccination, selon lesquels des corps étrangers ont été découverts dans des tubes de vaccin scellés venant de lots spécifiques ».

« Après consultation avec le ministère de la Santé, nous avons décidé de suspendre l’utilisation du vaccin » des lots concernés à compter de ce jeudi, soit 1,63 million de doses au total, a ajouté Takeda.

(La dépêche complète ICI)

2 : L’Europe Étudie De Nouveaux Effets Secondaires Du Vaccin Moderna

Si j’ai choisi cette vidéo ludique, c’est le fait d’un commentateur Facebook, pro-vaccin et Pro-obligation vaccinale qui m’avait cité cette source d’information comme très fiable pour démontrer l’utilité de la vaccination. Si cette source est sûre pour défendre l’utilité des vaccins, elle doit l’être aussi pour cette information de six minutes à écouter jusqu’au bout.

__________

Que faut-il en penser ?

L’ensemble de ces éléments ne remet pas en cause l’utilité de la vaccination et la sécurité des vaccins administrés jusque-là, mais il souligne avec pertinence que les effets secondaires sont en phase de découverte. Chaque mois, de nouveaux effets apparaissent et si l’autorisation de mise sur le marché de ces vaccins est encore conditionnelle, c’est parce qu’ils n’ont pas encore subi toutes les étapes d’une autorisation définitive, quoi qu’en disent les portes-parole autorisées du gouvernement.

À l’heure actuelle, la fin des essais est fixée au 27 octobre 2022 pour Moderna, et au 2 mai 2023 pour Pfizer. (article du journal Le Monde 3 juillet 2021 ICI)

De mon point de vue, je trouve pour le moins hasardeux pour ne pas dire autre chose, d’imposer la vaccination avec des vaccins qui n’ont pas encore obtenu une autorisation de mise sur le marché définitive, seule susceptible d’être incontestable. Je fais confiance à la recherche scientifique, mais en ce qui concerne les vaccins COVID, pour le moment, la science n’a pas encore posé son verdict unique et irréfragable.(1)

Le bénéfice/risque était au plus haut il y a quelques mois avec une efficacité des vaccins à plus de 90 %, mais lorsque cette efficacité tombe en dessous de 60 % après 6 mois au point d’en rajouter une troisième dose, que devient ce bénéfice risque ? La question doit se poser pour toutes les personnes en bonne santé et en particulier pour les jeunes !

__________

(1) Rappel du Dr Philippe Garnier ancien médecin général à la Direction Générale de la Santé en France :

« Il ne faut pas confondre la science et la recherche scientifique.
La recherche scientifique avance d’hypothèse en hypothèse. La première est infirmée ou confirmée par de nouvelles recherches, le plus souvent en partie. Donnant lieu ainsi à de nouvelles hypothèses qu’il faut vérifier.
La science, elle, fait état des résultats de la recherche scientifique. Elle est unique et irréfragable … pour autant que l’on n’oublie pas de dire que ceux sont les résultats de la recherche, provisoires par définition. Sauf dans de rares cas où la recherche aboutit à une vérité intangible : la terre tourne autour du soleil, la lune ne montre que la même face à la terre et … la variole a été éradiquée grâce aux vaccins !
Pour en revenir au Covid, la recherche avance d’hypothèse en hypothèse. La science peut donc affirmer que, PROVISOIREMENT, la vaccination semble constituer une barrière efficace contre le virus ; et que les traitements symptomatiques semblent avoir amélioré la prise en charge des malades graves grâce aux corticoïdes, aux anticoagulants et à l’oxygénothérapie qui, sans s’attaquer au virus, réduisent l’atteinte pulmonaire des cas graves.
Dans 20 ans, peut-être avant, la recherche scientifique permettra peut-être à la science de donner une vérité unique et irréfragable. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s