Vaccins : la ministre d’abord, pour l’exemple !

Lorsqu’un bateau fait naufrage, le capitaine le quitte en dernier en s’assurant que tous les membres de son équipage se trouvent hors de danger. C’est une règle qui s’impose à tous les gens de la mer ! Cela n’a rien à voir avec les pratiques locales et vaccinales !

__________

Ils imposent le port du masque aux enfants dans les écoles alors qu’il ne sert strictement à rien dans les conditions d’usages constatées et, au nez de toute la population, les mêmes organisent des passe-droits sans aucun respect d’aucune règle !

Les règles, c’est le préfet et la loi qui les fixent ! Test PCR négatif 72 heures avant de prendre l’avion ; septaine stricte pour tous les entrants dans l’archipel ; vaccination de la population à partir du vendredi 26 mars et uniquement après prise de rendez-vous par Doctolib.fr, (voir ici, communication du Préfet) etc. « Les professionnels de santé et les personnes vulnérables seront les premiers à se faire vacciner ».

Les premiers vaccinés sont : Madame la ministre (sans septaine, etc.), Monsieur le Préfet, Monsieur le président de la Cacima (?), Monsieur le maire de Saint-Pierre ! Sont-ils à classer dans la liste des personnes vulnérables ? Peut-être ? Le secret médical est absolu ! Nous ne connaîtrons donc pas leurs pathologies qui présentent certainement un caractère d’urgence vitale !

En définitive et selon leurs propres explications, ils veulent donner l’exemple ! Un bon dessin aurait pu illustrer cet épisode en montrant un capitaine qui saute par-dessus bord de son bateau à la dérive en disant à son équipage : « sautez, faites comme moi ! »

Nous ne sommes plus dans une campagne de vaccination, mais dans une campagne publicitaire, ou peut-être même, en campagne électorale ! Qui sait ? Avons-nous besoin d’être tenu par la main pour savoir ce qui est bon pour nous et pour les autres ? Est-ce à la ministre de la mer, au Président de la Cacima, ou au maire de Saint-Pierre de nous dire ce qui est bon pour notre santé ? N’est-il pas préférable de faire confiance à son médecin ?

Il convient de rappeler les recommandations de la Haute autorité de santé ; « « la campagne de vaccination a pour objectif “de réduire les hospitalisations et les décès”, mais pas de limiter la propagation du virus ». (1)

Donc, à Saint-Pierre, que va-t-on réduire ? Les gestes barrières, et en particulier le lavage des mains qui est de loin la consigne la plus efficace, sont toujours recommandés, non par de serviles « macronistes », mais par des professionnels de santé hautement qualifiés.

Cet archipel est extraordinaire ! Nous avons d’un côté les médecins du CHFD qui veulent donner des leçons de politique (voir derniers échanges avec le sénateur) et des politiques (sauf le président de la Cacima qui a dû s’égarer) qui veulent délivrer des certificats médicaux !

Ah, là, là ! Après la bonne émission organisée par SPM 1ère sur la campagne de vaccination, j’avais presque envie de me faire vacciner ! Maintenant, s’il s’agit d’une campagne électorale, je vais rester prudent.

__________

(1) Vaccins Covid-19 : quelle stratégie de priorisation à l’initiation de la campagne ? HAS, 30 novembre 2020 accessible en ligne).

Rappel : « Quels sont les effets secondaires du vaccin Moderna ? »

2 commentaires

  1. « Lorsqu’un bateau fait naufrage, le capitaine le quitte en dernier en s’assurant que tous les membres de son équipage se trouvent hors de danger.  »
    Et un bon capitaine, affronte le danger (réel ou supposé) en premier pour conduire le reste de l’équipage vers la victoire !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.