Saint-Pierre-et-Miquelon sera t-il confiné jusqu’à l’été 2021 ?

Bon j’en conviens le titre est un peu provocateur, mais si l’on pose les éléments sur la table cela relève de la logique de protection sanitaire mise en place par les autorités locales.

L’archipel ne connaît à ce jour qu’un seul cas avéré de COVID-19, isolé, encadré jusqu’au résultat d’un test négatif. Toutes les personnes qui entrent dans l’archipel sont confinées 14 jours et ne peuvent s’en extraire qu’après le résultat d’un test négatif. C’est effectivement la bonne méthode pour se protéger de l’extérieur. Ceci n’est contesté par personne !

Ce qui est contesté, et de plus en plus, c’est le confinement de toute la population ! Pourquoi toute la population ? La réponse tombe: il ne faut pas que le COVID-19 circule ! OK nous sommes d’accord. Mais pour qu’il circule encore faut-il qu’il soit présent ! Qui peut le dire ? Il n’y a qu’une solution pour le savoir, ce sont les tests sérologiques. Ces tests révèleront les personnes qui n’ont pas croisé le coronavirus, celles qui l’ont eu sans le savoir et celles qui sont positives et qu’il faudra isoler !

Donc le confinement de la population ne pourra logiquement être levé que lorsque toute la population sera testée ! Est-ce que les tests sont arrivés ? Peut-on tester l’ensemble de la population avant le 11 mai ? Les masques ? Etc. etc. Les réponses a ces questions sont évidemment non !

Donc, si la protection de l’extérieur reste toujours aussi efficace, ce qui est plus que souhaitable, le 11 mai, nous serons toujours dans la même situation qu’aujourd’hui. Alors nous devrons rester confinés ! Sinon les raisons invoquées aujourd’hui ne sont pas les bonnes.

Jusqu’à quand le confinement de toute la population ?

Donc, passons l’étape d’après et restons sur le raisonnement actuel des autorités locales ! Imaginons que toute la population soit testée. Il n’y a toujours aucun cas dans l’archipel. Le COVID-19 est toujours en circulation à l’extérieur. Donc, il faudra toujours se protéger de l’extérieur tant que le COVID-19 ne sera pas éradiquer, essentiellement au Canada et en métropole.

Mais l’éradication totale du virus ne pourra se réaliser que lorsqu’un vaccin sera disponible. L’Agence européenne du médicament (EMA) estime dans un communiqué le 31 mars « qu’il pourrait s’écouler au moins un an avant qu’un vaccin contre le COVID-19 ne soit prêt pour approbation et disponible en quantités suffisantes pour permettre une utilisation généralisée ». Donc en toute logique, le risque de l’extérieur sera le même dans un an que celui de ce jour. Nous devrons toujours nous protéger de l’extérieur !

Si les acteurs locaux gardent le même raisonnement pour justifier le confinement de toute la population, alors nous devrons rester confiné jusqu’à la vaccination ! C’est absurde ! Ou alors, les autorités locales peuvent suivre le déconfinement annoncé pour la métropole au 11 mai, (encore 4 semaines !) sans qu’aucun élément local n’ait changé ! Ce qui revient à dire que le confinement de la population de l’archipel d’aujourd’hui ne repose sur rien de rationel !

__________

La position du Comité scientifique pour l’outre-mer doit être mise en débat rapidement dans l’archipel « pour isoler sanitairement le territoire plutôt que les habitants ! »

_____________

« Sortie du confinement : Avis du Conseil scientifique COVID-19 pour l’Outre-mer ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s