Comment ressentir la fin de l’abondance ?

À Saint-Pierre-et-Miquelon, l’Observatoire des prix a lancé une enquête pour évaluer le ressenti de la vie chère dans l’archipel auprès des consommateurs et des commerçants.

 > Relevé des conclusions de la réunion du 21 juin 2022 – format : PDF – 0,31 Mb – 02/08/2022 (page 4/5).

« La hausse des prix, est-elle aussi conséquente que ce que l’on croit », est la première phrase du reportage de SPM la première sur le sujet (JT du 24 août). Ainsi, les consommateurs ressentiraient (?) une hausse de 20 % alors que la réalité est une inflation de 9,32 % ! Pour le fuel, le ressenti est inférieur à la réalité, puisque la hausse est de 140 % ! (voir article ici)

Le résultat de ce « ressenti », sera communiqué en septembre au cours d’une conférence sur « la vie chère ». Les consommateurs pourront dire leur ressenti sur les 140 % de hausse du prix du fuel et les 2 à 3 000 euros de plus qu’ils auront à payer pour se chauffer cet hiver. Pas sûr que cela fasse baisser les prix !

Il est à espérer que seront plus sérieux les résultats de l’enquête sur la comparaison spatiale des prix entre les différents territoires d’Outre-mer et la métropole, menée par l’INSEE, dont les résultats seront communiqués au premier semestre 2023. Ces observations déboucheront elles sur des mesures concrètes ?

La fin de l’abondance ?

Pendant ce temps à Paris, le président de la République annonce la fin de l’abondance (?) (une des sources ICI). Le même jour, les médias annoncent que « les dividendes versés au deuxième trimestre, au titre des profits réalisés en 2021, ont atteint des niveaux record de 44,3 milliards d’euros en France, et de 544,8 milliards de dollars (environ 548 milliards d’euros) dans le monde ». En France, « les dividendes ont augmenté de 32,7 % au deuxième trimestre » ! (source)

Ainsi, entre 1980 et 2020, la part du capital est passée de 20 %

Alors de quelle fin parle le président ? La fin des bénéfices records ? Des insolents dividendes ? Va-t-il demander aux députés de voter le retour de l’impôt sur la fortune ? Des taxes sur les superprofits comme dans d’autres pays européens ? Un impôt exceptionnel au-delà d’un certain revenu, comme après chaque grande crise ?

Ou alors, va-t-il imposer une nouvelle baisse des APL ? De l’indemnisation du chômage ? Une réforme des retraites pour réaliser des économies ?

Restera-t-il le président des riches ou reviendra-t-il un jour dans le monde réel pour se mettre enfin au service de la population ?

Comment les 9 millions de pauvres (source) , les 12 millions de personnes vivent en précarité énergétique (source), les 3,3 millions d’emplois précaires (source), peuvent-ils ressentir la fin de l’abondance ? Ce président, son gouvernement et les députés qui les soutiennent sont réellement hors-sol !

__________

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s