La « bafioule » du préfet !

« Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément. » (Nicolas Boileau)

« Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup. »

(Grand-mère de Martine Aubry)

_________

Pour expliquer la hausse du fioul et de l’essence, le préfet s’est fendu d’une bafouille aussi claire que du pétrole non-raffiné. Voyez ces lignes extraites du communiqué Facebook du préfet ;

« Pour chacun des produits, les marges du distributeur sont fixes et liées uniquement au volume importé. La hausse du prix d’achat par l’importateur ou du prix de vente n’a donc pas d’incidence sur ces marges.

À titre indicatif, en métropole, les taxes représentent environ 26 % du prix de vente du fioul (7 % à SPM) et les marges environ 13% (8 % à SPM).»

Et pour tenter d’être plus précis, il illustre son communiqué d’un graphique qui lui, est explicite :

__________

Les marges du distributeur sont bien de 8 % sur le prix du fioul et de 9 % sur le prix de l’essence. Les pourcentages sont bien fixes. Mais alors ? Comment le préfet peut-il affirmer que « prix de vente n’a pas d’incidence sur ces marges » ?

Voyons ce qu’il en est sur le prix du fioul :

 Avec une marge de 8 %, entre juin 2021 et août 2022, le distributeur aurait vu sa marge passée de 4 centimes à presque 10 centimes par litre ! Dans ce cas, cette marge fixe (?) a bien des répercussions sur le prix de vente.

Si, comme le dit le préfet, les marges du distributeur sont fixes, il aurait du écrire : « La hausse du prix de vente n’a pas d’incidence sur ces margesqui restent fixées à 4 centimes par litre pour le fioul ! (Si cette marge est bien de 4 cts par litre, il faut bien reconnaître qu’elle n’est pas responsable de la hausse).

Le préfet devra raffiner son communiqué pour annoncer clairement la marge fixe du distributeur.

__________

Pour aller plus loin :

Ci-dessous, l’évolution du prix du fioul chez nous entre 2010 et 2022.

(extrait d’un graphique du distributeur qui ne fait ressortir que l’évolution pour SPM)

Si la caisse de compensation semblait produire des effets de stabilisation entre 2010 et 2021, il semblerait que le mécanisme soit complètement déréglé sur cette dernière année.

Autre constat, plus les prix augmentent, plus le produit des taxes augmente.

Par exemple, avec une taxe fixée à 7 % pour le fioul et 30 % pour l’essence, la Collectivité percevait UN million d’euros en 2019. En observant le doublement des prix depuis le vote de son budget 2022, il est possible d’imaginer le doublement des crédits provenant des taxes, soit UN million d’euros en plus dans les caisses.

Si aucune baisse significative n’intervient d’ici la fin de l’année, le retour de cette manne vers les foyers qui se chauffent au fioul, serait équitable.

Les marges et les taxes ne devraient plus être calculées sur le prix de vente, mais devenir fixes, par exemple « x » centimes par litre.

Comme indiqué dans le billet précédent (Le prix du fioul multiplié par 2,4 en un an !),  ce seront environ 2 900 euros par foyer qui partiront dans la hausse des carburants en 2022/2023.

Sur intervention des parlementaires et du président de la Collectivité, « Jean-François CARENCO, Ministre délégué chargé des outre-mer, a donné son accord pour l’octroi d’un appui financier à la Collectivité Territoriale de Saint-Pierre-et-Miquelon, afin qu’elle mette en place un dispositif de soutien en faveur des foyers les plus impactés par la hausse du prix du fioul domestique.» (Source site préfecture)

À l’aide !!!

Tous les foyers chauffés au fioul sont les plus impactés par cette hausse spectaculaire et historique des carburants ! Si l’on compte environ 2 000 foyers qui verront leur facture de carburants (fuel + essence) augmenter de 2 900 euros sur un an, cela représentera près de 6 millions d’euros à la charge de ces foyers ! (et autant de moins pour le commerce local)

De combien sera l’aide de l’Etat ? De la Collectivité ? Les personnes seules pour assumer cette charge bénéficieront elles d’une mesure fiscale particulière ?

Comme, « ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement et que les mots pour le dire arrivent aisément », il ne fait aucun doute que les prochaines communications sur le sujet seront plus raffinées.

1 commentaire

  1. Denis pour l’instant c’est du pain de la musique et des jeux le prix du fioul n’interesse personne on brûle très peu . il y a deux jour étant abonné j’ai eu ma livraison 54 euros 17 . Biensûr j’ai dépensé plus d’argent avec les deux augmentation. ….

    celle du mois de septembre et octobre ça devrait être raisonnable mais après …
    Et je ne suis pas le plus à plaindre ….

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s