Alerte ! Les personnels de santé et pompiers condamnés pour une 4e et 5e dose !

En refusant la réintégration des non vaccinés, le gouvernement condamne tout le personnel soumis à l’obligation vaccinale à l’overdose ! Si les personnels hospitaliers acceptent une quatrième dose, ils contribueront à renforcer ce système machiavélique. Le seul moyen de résister, c’est que personne ne l’accepte. Que fera le directeur de l’hôpital si tout le personnel REFUSE CETTE 4e dose ? Ils ne peuvent pas fermer l’hôpital. 

Tous les élus qui soutiennent cette obligation sont méprisables. Pour justifier l’injustifiable, certains prennent appui sur le fait que les soignants ont toujours été obligé de se faire vacciner ! Ces imbéciles indécrottables, ne savent pas que les non-vaccinés ARN, sont à jour des vaccinations obligatoires pour exercer leur profession. La seule différence, c’est qu’il s’agit de vrais vaccins aux effets durables.

Les vaccins obligatoires :

  • Diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (dTP); les rappels se font tous les 20 ans !
  • Pour l’Hépatite B : le vaccin est efficace à vie ! Il n’y a pas besoin de rappel !

Avec les vaccins Covid-19-ARN :

  • 2e dose après 6 semaines,
  • 3e dose après 3 mois,
  • 4e dose après 6 mois, en sachant que cette 4e dose n’est efficace qu’à 22 % au bout de 10 semaines !
  • 5e dose probable, 10 semaines après la 4e (ce sera certainement annoncé à l’automne).
  • etc !

L’OMS affirme qu’on ne peut pas lutter contre cette épidémie à coup de dose, surtout lorsque l’efficacité de ces dernières s’estompe au bout de quelques mois. La France va rester un des seuls pays au monde à imposer cette obligation. Le virus aurait-il des particularités françaises ? L’académie de médecine et la HAS se sont disqualifiées en soutenant la nécessité de maintenir cette obligation. Ce qui devait valoir le temps de la crise, se transforme en peine à perpétuité et c’est un véritable scandale dans le domaine du droit du travail.

__________

Ainsi, par le fait politique, par la médecine corrompue aux multiples conflits d’intérêts, un salarié positif à la covid peut travailler auprès des malades, alors qu’un salarié testé négatif ne le peut pas !

Quel insupportable gâchis !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s