Mélenchon, président de l’Outre-mer !

  • Saint-Pierre-et-Miquelon 41%
  • Guadeloupe 56,16%
  • Guyane 50,59%
  • Martinique 53,10%
  • Saint-Martin 28,13%
  • La Réunion, 40,26%
  • Français au Canada 47%

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’action du gouvernement LREM en Outre-mer a été massivement rejetée !

Au plan national, Mélenchon à 1,46 % du second tour !

Avec 21,95 % des suffrages exprimés, Jean-Luc Mélenchon progresse de 2,37 % par rapport à son résultat de 2017 et se retrouve à moins de 1,5 % de Marine Le Pen (Les derniers sondages avant le scrutin plaçaient Mélenchon à 17 %, soit 7 % derrière Marine Le Pen, de quoi décourager quelques électeurs de s’approcher du second tour !)

La Ve République nous propose donc le même scénario qu’en 2002 et qu’en 2017 !

  • En 2002, Chirac se retrouve face à Marine Le Pen. Un « front républicain » s’élève contre Le Pen et Chirac est élu avec 82,21 % des voix !
  • En 2017, Macron se retrouve face à Marine Le Pen. Un « front républicain » s’élève contre Le Pen et Macron est élu avec 66,10 % des voix !

Dans les deux cas, les présidents élus n’ont tenu aucun compte de l’expression de ce « front républicain ». Ils ont gouverné seuls, sur la base de leur seul programme. En 2022, le scénario se présente de la même façon !

Pour ma part, ce n’est pas mon choix ! Le barrage à Le Pen, c’était au premier tour qu’il fallait le faire. J’ai voté pour l’Union populaire, pour un projet de société très différent de celui que nous proposent les deux candidats qui restent en lice. J’ai voté pour placer l’humain au centre du jeu politique et ni l’un ni l’autre ne propose cela.

Ne commettons pas la même erreur qu’en 2017 !

L’erreur de 2017, c’est d’avoir confié tous les pouvoirs à un président qui n’a tenu aucun compte des 40 % de voix qui se sont ajoutées aux siennes. Macron a gouverné avec ses 24 % du premier tour. Donc que ce soit Le Pen ou Macron, il faudra contraindre le ou la Présidente à travailler avec un parlement qui ne lui offre pas la majorité absolue à l’Assemblée nationale.

L’Outre-mer a massivement rejeté l’action du gouvernement LREM. Les scores sont sans appel.

À Saint-Pierre-et-Miquelon, avec 41 % des voix pour Jean-Luc Mélenchon, les électeurs ont clairement exprimé leur volonté d’engager l’archipel vers l’union populaire.

Rendez-vous aux législatives des 12 et 19 juin

pour transformer l’essai.

__________

2 commentaires

  1. Tout à fait d’accord avec vous, Messire Denis !
    Dans notre groupe d’action , il va falloir batailler dur contre le LRM & le FRN est implanté dans nos campagnes (sans immigrés !) mais précarisées) du Nord Gironde …

    J’aime

  2. Ne rêvons pas pour les législatives sera à l’identique, si c’est macron qui passe, l’intérêt aujourd’hui au vu des candidats voter RN, nous aurons au moins 60 députés du fait de notre score au présidentielle, le front républicain ça pue

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s