Les élus, la Cacima, le Medef de l’archipel ont envoyé leur liste au papa Noël !

Lorsque j’ai envoyé mon plan de relance social pour l’archipel aux différents acteurs locaux, je pensais que les faibles retours (1) devaient être liés à la somme demandée pour financer une politique sociale dans l’archipel. J’en rappelle brièvement le contenu : aucun revenu d’activité en dessous de 2 000 € nets par mois ; aucune retraite et minima sociaux en dessous de 1 500 € nets par mois ; réduction de moitié le coût du transport aérien ; développer l’indépendance alimentaire ; création d’un service universel de santé au travail ; encadrement des loyers.

Le coût total pour mettre en œuvre l’ensemble de ces projets représente une hausse de la subvention de l’État d’environ 8%, soit un peu moins de 10 millions par an. C’est donc une somme tout à fait modeste compte tenu des enjeux qu’elle représente, c’est-à-dire ; favoriser la création d’activité pour offrir des emplois aux jeunes ; fidéliser les salariés avec un revenu qui tienne compte du niveau des prix dans l’archipel ; garder les retraités dans l’archipel.

Trois points qui devraient permettre au minimum de stopper la chute démographique inquiétante. Mais, ces sujets ne passionnent pas les foules.

Le social au placard et les « grands projets » dans la hotte de papa noël !

Les grands acteurs du territoire, (le Président de la Collectivité, le maire de Saint-Pierre, le maire de Miquelon-Langlade, le Medef local et la Cacima), se sont réunis le 13 novembre pour décider des mesures à présenter au représentant de l’État dans le cadre du plan de relance annoncé par le gouvernement. Tout y est ou presque. Voir la liste ci-dessous, c’est impressionnant.

La liste est présentée dans le cadre du plan de relance du gouvernement qui a décidé de débloquer pour l’ensemble de l’outre-mer, 1,5 MILLIARD d’euros. C’est-à-dire, 545 € par habitant. Ramené à l’archipel cela représenterait un peu plus de 3,2 Millions d’euros. Or, nos élites ne demandent pas 4, ni 5, ni 10, mais 400 millions d’euros ! Si cela peut paraître raisonnable dans la cadre d’une programmation pour les 10 ans qui viennent, c’est totalement absurde dans le cadre de ce plan de relance qui s’étale sur 2 ans.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que des catalogues de jouets de ces dernières semaines font légèrement mieux, sans pour autant, atteindre les 400 MILLIONS D’EUROS de cet inventaire à la Prévert.

J’aurai été curieux d’observer la tête du préfet, que nos élites ont dû prendre pour le papa Noël. J’imagine sa réponse :

– Mais chers enfants, je vais transmettre votre liste au Papa Noël et regardez bien votre sapin le 25 au matin. Si vous êtes déçus, je lui transmettrai.

__________

La liste envoyée par nos élites, au papa noël de Saint-Pierre-et-Miquelon,

Liste établie, sans demander aux enfants que nous sommes tous.

  • Eau et assainissement de Saint-Pierre : entre 15 et 20 Millions d’Euros (M€)
  • Gestion durable des déchets : entre 5 et 16 M€
  • Observatoire du grand barachois : 200 000 euros
  • Réhabilitation du bâti centre ville : entre 15 et 27 M€
  • Aide au secteur du tourisme : entre 1 et 2,5 M€
  • Filière aquacole : 700 000 €
  • Statistique : 500 000 €
  • Filière agricole : 3,5 M€
  • Pôle agricole Miquelon : entre 6,5 et 8,5 M€
  • Campings : 10 millions d’Euros
  • Port de Saint-Pierre : entre 57 et 108 M€
  • Port de Miquelon – Langlade : 27 à 45 M€
  • Infrastructures de transport : 54 à 36 M€
  • Emploi, Emploi, Formation et Ressources Humaines : 160 000 €
  • Aides entreprises BTP : 1,6 M€
  • Entreprenariat : 4,2 M€
  • Ouverture du territoire : 450 000 €
  • Maison des loisirs et piscine : 10,1 M€
  • Centre Culturel et Sportif et Centre d’Arts martiaux : 11,3 millions d’euros
  • Service jeunesse : 200 000 €
  • Espace intergénérationnel : 2 M€
  • Centre Georges Gaspard : 2,5 M€
  • Ouvroir Saint-Vincent 3,5 M€
  • Clinique vétérinaire de Saint-Pierre : 2 M€
  • Centre équestre : 2,2 M€
  • EHPAD : 18 M€
  • Lotissement de Miquelon : 18 à 20 M€
  • Espaces Culturels : 6 M€
  • Sécurité des populations : 5 M€

Total : entre moins et plus !

En fait le document se termine en donnant le chiffre de 400 millions d’euros. Mais, lorsqu’on examine avec un peu d’attention cette dernière, les évaluations sont contenues dans des écarts très extensibles. Par exemple : gestion durable des déchets entre 5 et 16 M€ !!!!!

Imaginez un habitant qui fait construire sa maison par ces élites. Dans les proportions ci-dessus, il lui en coûtera entre 200 000 et 640 000 €. La banque n’a qu’à suivre !

Si j’avais présenté mon projet social en indiquant à nos élites qu’il coûterait entre 8 et 25 millions, je pense qu’ils n’auraient pas manqué de me répondre.

Bonnes fêtes de Noël à tous et surveillez votre sapin.

__________

Scoop ! dernières nouvelles : Papa noël de l’Outre mer à tranché !

Le premier cadeau que le papa Noël de l’Outre-mer accorde à l’archipel vient d’être publié ; sur les 160 M€ accordés pour la rénovation énergétique dans l’Outre-mer, ce sera 1 million pour Saint-Pierre, pour la réfection de la toiture est de l’aérogare de Saint-Pierre Pointe Blanche (voir la liste complète des projets ICI). En regardant bien, cette toiture n’était pas dans la liste des cadeaux demandés au papa Noël par nos élites. Peut-être un autre million, le 24 au soir ?

__________

1 commentaire

  1. Comment être étonnée par cette incohérence ? C’est vrai que remettre à neuf toutes ces infrastructures, mettre en place tous ces beaux projets, c’est ben fun, comme disent mes amis québécois, mais c’est pas ça qui va te retenir la population sur place !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.