Réaction des « GJ975 » la conférence du Président

Samedi sur la place du Général de Gaulle Radio SPM était là pour entendre les réactions des gilets jaunes à la suite de la conférence de presse du Président.

Interview Denis Garnier – Réaction à la conférence de presse d’Emmanuel Macron

Communiqué des gilets jaunes

Sur la conférence de presse du Président de la République

Nous rappelons que le mouvement des gilets jaunes est avant tout une révolte contre les inégalités qui augmentent chaque année et dans tous les secteurs.

  • Les petites et moyennes entreprises et leurs salariés sont pris en otages des grands groupes,
  • La fiscalité se met au service des plus riches
  • L’enrichissement de quelques-uns se fait au détriment de tous les autres, (Avec LREM et Macron, 5 034 Français les plus riches économisent chacun 253 800 euros par an !

 Nous ne sommes pas déçus car nous n’attendions rien. Il a dit qu’il garderait le Cap et il garde le cap.

  • Sur le pouvoir d’achat, rien !
  • Sur la baisse de la TVA sur les produits de premières nécessités, rien !
  • Sur le retour de l’ISF, rien !
  • Sur la suppression du CICE ou sa transformation vers les PME et TPE, rien !
  • Sur la réforme des institutions, le RIC, rien !
  • Sur la moralisation de la vie politique, rien !
  • Sur la préservation de la planète, l’écologie, rien !
  • Sur la suppression de 120 000 emplois dans la fonction publique, rien !
  • Etc. !

La baisse des impôts sur le revenu conduira automatiquement à une hausse des taxes ou de la CSG, car il ne remettra pas en cause la politique en faveur des plus riches du pays !

Sur l’indexation des retraites le Président Macron prend les Français pour des imbéciles si l’on en croit le journal « Le Figaro »

« Il travestit la réalité à son avantage :

« Si le gouvernement Philippe avait en effet prévu dans son projet de loi de financement de la Sécu pour 2019 de sous-indexer l’ensemble des pensions de retraite (c’est-à-dire en réalité de ne les revaloriser que de 0,3% par rapport à l’inflation) pour les années 2019 et 2020, le conseil constitutionnel l’en a empêché en décembre dernier, après la saisine des parlementaires socialistes, en censurant la mesure pour l’année prochaine. »

Dit autrement, ils ont cassé la disposition pour 2020, rendant donc caduque toute désindexation pour l’année prochaine. Pour être encore plus clair, il est donc techniquement impossible de défaire une mesure qui, en réalité, n’a jamais été promulguée par le chef de l’Etat lui-même. Il rassure en faisant mine d’annuler une décision qui n’a jamais été anticipée ou promulguée par ses soins. »

A Saint-Pierre-et-Miquelon :

Nous consultons, Mairie de Saint-Pierre, Conseil Territorial, CACIMA, Préfet, CPS ;

  • Les prix ce sont 80% d’inflation en 20 ans contre 40% en France,
  • Les prix des loyers et des logements deviennent exorbitants,
  • Des salaires, des retraites (hors CPS) et minima sociaux non indexés.
  • De plus en plus de personnes sont au-dessous du seuil de pauvreté, essentiellement des personnes âgées,

Avant la fin du mois de mai, nous publierons les demandes des gilets jaunes

Dans l’archipel, le représentant de l’Etat, du Président, c’est le Préfet que nous rencontrons lundi.

Les prix, les revenus, le logement sont à l’ordre du jour.

Saint-Pierre Le 27 avril 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s